Détour par l’étonnant lac Natron

Lors de votre voyage en Tanzanie, vous visiterez sans doute le nord du pays. La région regorge de lieux à visiter, mais c’est sans hésiter la vallée du Rift qui attire la curiosité des aventuriers. Et pour cause, ses escarpements offrent des panoramas splendides. A 609 mètres d’altitude, le lac Natron est l’un des sites les plus bas du rift oriental. Son écosystème si particulier en fait l’un des incontournables de votre séjour en Tanzanie.

Le lac Natron en quelques lignes

Le lac Natron est bien loin d’être un lac comme les autres. Il tient son nom du natron, un minéral très présent dans ses eaux. En d’autres termes, il fait partie des rares lacs salés de notre planète. Cette salinité permet à l’eau d’arriver jusqu’au lac, mais l’oblige à le quitter seulement par évaporation, laissant place à des sols craquelés. Le niveau d’évaporation est à son apogée pendant la saison sèche, période durant laquelle prospèrent les micro-organismes avides de sel, qui donnent au lac une couleur rouge à couper le souffle.

Lac salé

Mais ce n’est pas tout. Il est aussi de nature alcaline, avec un pH supérieur à 10 ! Résultat, le moindre contact avec ses eaux peut se révéler plutôt dangereux, que ce soit pour les humains ou les animaux. Tout cela a donné naissance à un écosystème bien particulier, et des phénomènes véritablement étonnants.

Que voir, que faire autour du lac Natron ?

Vous l’aurez compris, les visiteurs ne se rendent pas au lac Natron pour s’y baigner. Compte tenu de la nature de l’eau, ce serait de la folie ! Même les animaux s’y risquent peu, car leurs chances de survie sont limitées. Il n’est d’ailleurs pas rare d’apercevoir dans le lac des animaux pétrifiés par la salinité du lac, offrant un panorama unique au monde. Seuls les flamands nains semblent apprécier cet écosystème. Le lac Natron est même leur lieu de reproduction privilégié. Ils s’y réunissent quand les eaux du lac sont assez basses pour leur permettre de se nourrir des micro-organismes qui s’y multiplient alors et donnent à ces oiseaux leur jolie couleur rose.

La région du lac Natron est réputée pour être la terre de prédilection des randonneurs et autres trekkeurs. Les abords du lac se prêtent parfaitement à des expéditions à pied. C’est sans doute le meilleur moyen d’accéder aux plus beaux panoramas, surtout lorsque les eaux du lac sont rouges ou peuplées de flamands. N’hésitez pas à prendre un peu de hauteur en grimpant sur les flancs des cratères alentours. Vous pourrez même pousser votre promenade jusqu’à Ngare Sero, une magnifique cascade où la baignade est recommandée. Rassurez-vous, il n’est pas nécessaire d’être dans une forme physique olympique pour profiter de cette opportunité, les ascensions étant relativement aisées.

Lac Natron

Il ne faut pas oublier que le lac Natron se situe en terre Masaaï. Pour vous en souvenir, sachez que le Mont Lengai, toujours en arrière-plan, est leur montagne des dieux. Une visite de la région vous offrira l’opportunité de rendre visite à ce peuple qui a particulièrement bien préservé ses traditions. N’hésitez pas à faire un tour dans les villages, l’accueil y sera toujours chaleureux. Les courageux pourront même se faire accompagner par un guide Masaaï pour s’attaquer à l’ascension du fameux Mont Lengai, réputée difficile mais faisable en une journée. Attention les yeux !

Questions pratiques pour visiter le lac Natron

La première information à connaître concerne l’entrée sur le site du lac. Les Masaaï étant les habitants de ces terres, ils ont mis en place un système de contrôle des entrées. Le paiement est obligatoire bien que le site ne soit pas un parc national. Comptez 10 ou 15 dollars selon la porte par laquelle vous pénétrez le territoire.

Une visite du lac Natron éventuellement être menée en une journée. Cependant, si vous souhaitez prolonger un peu votre séjour, il vous faudra résoudre la question du logement.

Mont Lengai

De nombreux hébergements se sont installés autour du lac Natron. Il y en aura pour tous les goûts, des lodges luxueux aux hôtels plus modestes. Certains offrent des vues à couper le souffle sur le lac et le Mont Lengai. Nous apprécions tout particulièrement le Natron River Camp, dont les huit tentes toutes équipées offrent un confort absolu dans l’intimité de la nature. Ici, vous vous réveillerez à la lumière du lever de soleil et au chant des oiseaux ! Mais vous pouvez également vous éloigner un peu, et loger dans les villes alentours. Ainsi, découvrez le Gibb’s Farm ou le Eileen’s Trees Inn, vers Manyara !

Un safari en Tanzanie vous tente ? Sachez que nous pouvons en organiser un spécialement pour vous, entièrement sur mesure. N’hésitez pas à nous faire une demande de devis en cliquant ici.

Facebook Comments

POST A COMMENT.