A la conquête du cratère du Ngorongoro

Vous avez décidé de vous offrir un voyage en Tanzanie ? Excellente décision ! Maintenant, passons aux choses sérieuses. Ce vaste pays d’Afrique de l’Est regorge de choses à faire et de sites à visiter. Difficile de savoir où commencer… Heureusement, notre agence de voyage vous renseigne sur les lieux à voir absolument. Pour commencer, découvrez le cratère du Ngorongoro.

Le cratère du Ngorongoro en quelques lignes

Le cratère du Ngorongoro se situe au coeur d’une région particulièrement fascinante au nord de la Tanzanie : celle des volcans. Entre le lac Eyasi et le lac Natron, ce ne sont que des plaines et des massifs à perte de vue. Au beau milieu de tout cela, l’aire du Ngorongoro est particulièrement splendide, au point de mériter son inscription au Patrimoine mondial de l’UNESCO.

Cratère du Ngorongoro

 

Le cratère du Ngorongoro est en réalité une caldeira. Elle s’est formée après une éruption volcanique ayant causé son propre effondrement. Ses 362 kilomètres de superficie en font la plus grande caldeira non submergée du monde. Aujourd’hui, elle fait partie des incontournables de tout voyage en Tanzanie.

Que voir, que faire autour du cratère du Ngorongoro ?

Le cratère du Ngorongoro est une étape principale de la plupart des parcours de trek en Tanzanie. Vous pourrez atteindre le sommet à pied sans encombre, constamment entouré de panoramas à couper le souffle sur la vallée du Rift. Il est possible de le rejoindre depuis la majorité des attractions environnantes.

Le cratère du Ngorongoro est loin d’être un simple cratère. En son centre, c’est un véritable sanctuaire animal qui s’est progressivement constitué. Les parois de la caldeira ont en effet protégé cette faune de nombreux aléas au fil des années. D’autant plus qu’elles sont recouvertes d’une forêt qui maintient l’humidité ambiante, permettant aux animaux de se nourrir toute l’année. La densité de la présence animale est égale à la densité humaine en France !

Safari Ngorongoro

Ngorongoro est une zone de conservation protégée par les autorités tanzaniennes, mais cela ne vous empêchera pas de l’explorer. Les guépards, lions, girafes et autres hyènes y vivent en abondance. Vous rencontrerez aussi sans doute des rhinocéros et des antilopes de toutes sortes. Il vous suffira de parcourir les chemins pour avoir la chance de les admirer. Notez que le cratère du Ngorongoro abrite aussi quelques quatre cent espèces d’oiseaux ! Pour assister aux plus belles scènes de vie sauvage, passez un peu de temps au bord du lac Makat, situé au coeur du cratère. Il est régulièrement envahi de flamands roses, tandis que les hippopotames et les buffles s’y prélassent. Pour poursuivre ce safari, n’hésitez pas à rejoindre le parc du Serengeti voisin.

Ne quittez pas le cratère du Ngorongoro sans avoir rencontré les Masaï qui y vivent. Ce peuple bénéficie d’un statut particulier l’autorisant à rester sur le territoire et à y élever son bétail. Ne vous étonnez pas si, au détour d’un chemin, vous tombez nez-à-nez avec un berger, son troupeau et sa lance !

Questions pratiques pour visiter le cratère du Ngorongoro

Comme la plupart du territoire tanzanien, le cratère du Ngorongoro est influencé par son climat tropical. Deux saisons des pluies se déroulent au cours d’une année : en novembre-décembre, puis entre mars et mai. Ces périodes voient la végétation devenir incroyablement luxuriante, tandis que les visiteurs étrangers deviennent moins nombreux. Restez cependant attentifs à la qualité des routes d’accès, qui peuvent parfois être inondées.

Saison des pluies dans le cratère du Ngorongoro

Si vous ne pouvez visiter le cratère de Ngorongoro que pendant la saison sèche, pas d’inquiétude ! C’est une période tout aussi intéressante, puis la concentration d’animaux est à son apogée. En l’absence de précipitations, les animaux se réunissent autour du lac pour s’abreuver. C’est l’idéal pour les observer !

Enfin, en visitant cette zone, vous serez sûrement à la recherche d’un endroit où dormir. Plusieurs hôtels sont idéalement situés sur les bords du cratère. En plus d’offrir un point d’observation du coucher du soleil particulièrement splendide, ils pourrons également vous organiser des excursions quotidiennes dans la caldeira. Mais pour accéder à ce privilège, il faudra y mettre le prix. D’autant plus que l’entrée du cratère elle-même est payante. Si votre budget est restreint, n’hésitez pas à vous diriger vers la ville voisine de Karatu pour trouver des hébergements plus abordables. Il n’y a aucune difficulté à faire l’aller-retour entre la ville et le cratère dans la journée ! Cela dit, voici quelques propositions d’hébergements vous offrant tout le confort nécessaire: le Rhino Lodge Ngorongoro, le AndBeyond Ngorongoro Crater Lodge, ou encore le Crater tented camp !

 

Vous êtes tenté par un safari en Tanzanie ? Sachez que nous pouvons en organiser un spécialement pour vous, entièrement sur mesure. N’hésitez pas à nous faire une demande de devis en cliquant ici.

Facebook Comments

POST A COMMENT.