Prêts pour une expérience unique?

Un service sur mesure contact@voyage-afriquedusud.fr

Axoum l’impériale n’attend plus que vous !

Découvrez les monolithes axoumites !

Axoum l’impériale n’attend plus que vous !

Avis aux amateurs d’histoire: vous êtes au bon endroit ! Bienvenue dans une ville jadis impériale, dont le passé rejaillit sur les vestiges encore présents… Entre stèles, églises, palais et trésors, la grandeur d’Axoum s’offre à vous et vous promet de fantastiques découvertes.

Pourquoi visiter Axoum, vestige impérial de l’antiquité ?

Dans la province éthiopienne du Tigré, la ville d’Axoum (également écrite Aksoum) vous accueille. Comme à Lalibela, l’importance de la religion chrétienne est manifeste. Les obélisques font la renommée de la ville, inscrite au Patrimoine de l’UNESCO en 1980. Mais Axoum a plein d’autres merveilles à vous faire découvrir ! 

Les lieux à visiter datent de l’antiquité, entre les Ier et VIème siècle de notre ère. Les sites se répartissent dans la ville, mais aussi aux alentours. Une telle présence de hauts lieux s’explique par l’importance d’Axoum à cette époque: elle était un centre d’empire. Par ailleurs, la conversion du chef d’Axoum au christianisme au IVème siècle a renforcé l’attrait de la ville. Les vestiges archéologiques sont exceptionnels: nous allons vous en présenter les plus importants ! Ne passez pas à côté d’une ville à l’histoire si riche: partez à l’aventure !

Axoum, paradis des monolithes ?

Découvrez les monolithes axoumites !

Le champ de stèles est incontournable pendant votre séjour à Axoum. On compte environ 300 stèles et obélisques dans la ville. Aux dires des chercheurs et archélogues, les grandes stèles axoumites se trouveraient sur les tombeaux des souverains de jadis. Ces stèles sont parmi les plus grands monolithes façonnés par l’homme: rien que ça ! De fait, vous serez impressionnés par leur taille. La plus grande mesure 23 mètres. Les obélisques représentent les monuments les plus célèbres d’Axoum. 

Si les tombeaux ont souvent été pillés et visités, leurs trésors ont pu être sauvés en grande partie. Vous pourrez les observer aux musées archéologiques d’Axoum et d’Addis-Abeba, la capitale éthiopienne. 

Parmi les stèles, la Pierre d’Ezena se démarque. Il s’agit d’un petit bâtiment, dont le toit est fait de tôle. Il contient une pierre mesurant un peu plus de 2 mètres de haut, sur laquelle un texte trilingue a été gravé. C’est en guèze, en sabéen et en grec qu’est narré un épisode guerrier dans lequel s’était engagé le royaume. Des propos concernent aussi la christianisation de l’empire. La plus étonnant, c’est que cette pierre a été retrouvée par un agriculteur, alors qu’il labourait son champ… Axoum est une ville très surprenante ! Au centre de la ville, dans le jardin d’Ezena, les occupants italiens du XXème siècle ont déposé une stèle similaire. Vous pourrez également aller l’observer. Enfin, ne confondez pas la pierre et la stèle d’Ezena. La deuxième se trouve également dans le champ de stèles, mais mesure 21 mètres de haut ! 

L’âge d’or de la civilisation axoumite

Visitez l'église Sainte-Marie-de-Sion !

Autrefois importante dans l’empire, Axoum reste une ville centrale, du fait de sa place dans l’Église éthiopienne. Découvrez ainsi l’église dédiée à Sainte-Marie-de-Sion et promenez vous dans son enceinte. La visite de l’église est riche en émotions, mais l’intérieur du sanctuaire est fermé aux femmes. Les monuments adjacents contiennent des éléments importants. Par exemple, vous trouverez des vestibules avec des fresques (notamment une montrant Saint Yared, patron de la musique sacrée du pays), des instruments de musique, des bâtons de prière… Un musée jouxtant l’église conserve aussi quelques trésors historiques. 

Au Nord Est de la ville, au pied du mont Likanos, découvrez la nécropole des rois axoumites avec les tombeaux de Khaleb et de son fils Gebré Meskal (ou Masqal). Trois chambres funéraires composent le tombeau de Khaleb, sous la partie Nord du bâtiment. C’est un splendide exemple d’architecture axoumite: d’énormes blocs de granit (provenant d’une carrière alentour) ont été ajustés les uns aux autres, et même le plafond est fait de dalles. Sous la partie Sud, vous trouverez le tombeau de Gebré, constitué de cinq chambres funéraires. Notez qu’à environ cent mètres de la nécropole, les archéologues ont découverte une autre tombe, celle-ci en forme de croix: encore un signe de la présence chrétienne à Axoum.

En sortant d’Axoum, à moin d’un kilomètre, vous trouverez le Palais Dongour. Ce dernier est le plus bel exemple d’architecture axoumite identifié en Éthiopie, à ce jour ! Ayant la forme d’un quadrilatère irrégulier, il s’étend sur environ 3 000 m². Vous accèderez à l’enceinte par le biais d’un escalier monumental, et vous découvrirez nombre de pièces ayant composé la demeure princière. Construite au VIème ou VIIème siècle, elle illustre les derniers moments de faste de la civilisation axoumite. 

Conseils pratiques pour visiter Axoum ?

Après une journée si riche en visites, vous aurez certainement envie d’un moment de repos. Pensez ainsi au Sabean International Hotel, ou encore au Yared Zema International Hotel. Vous y bénéficierez d’un grand niveau de confort. Néanmoins, pour un plus petit budget, vous pouvez opter pour le Yeha Hotel.

Vous êtes prêt découvrir Axoum ? Nous avons négocié des tarifs avantageux spécialement pour vous ! N’hésitez pas à nous envoyer votre demande de devis en cliquant ici.  Nous proposons des séjours sur mesure: nous adaptons cette étape à vos goûts et vos souhaits.

Demandez-nous un devis !

Post a Comment